087351744

Nos objectifs :

  • la participation citoyenne, la véritable politique au sens noble du terme se fait dans la concertation, l’élaboration des projets avec les habitants. C’est pourquoi nous avons le plaisir de saluer ici quelques représentants, de ces associations (même pas des Ecolo).

Partout nous réclamons la mise sur pied de commissions auxquelles il est indispensable qu’elles soient conviées.

Une démocratie plus participative est notre objectif : il faut faire face à la désaffection des citoyens pour la politique, cette désaffection nourrit l’extrémisme dont nous souffrons aujourd’hui : il n’y aurait que la violence qui permettrait de changer les choses!

Il faut sortir de l’électoralisme et du clientélisme qui ne permettent que des décisions « molles » et à court terme. Il faut retrouver du courage en politique, c’est là le sens de nos interventions là où nous sommes.

  • Notre volonté est de ne pas mettre l’économique comme le 1er élément d’une décision : l’éthique, la solidarité (et pas la compétitivité à tout crin), le respect de la femme, la non priorité du religieux, la liberté de la presse, la liberté d’opinion sont des éléments primordiaux.

Nous vivons depuis au moins une année dans un climat menaçant pour nos vies qui remet ces priorités en avant.

  • En ce jour anniversaire des attentats de Charlie-Hebdo, et de l’Hyper-Kascher avec en mémoire les attentats de Paris du 13 novembre dernier; nous nous sentons particulièrement concernés car la mouvance djihadiste existe à Verviers.

Nous serons donc particulièrement attentifs à la solidarité entre les communes de l’arrondissement sur la question de la déghettoïsation des populations démunies et immigrées.

  • Nous pensons également qu’il y a un lien fort entre les bouleversements climatiques, l’immigration, les guerres pour l’eau, le pétrole, les terres agricoles…
  • C’est véritablement l’heure de l’écologie politique : c’est-à-dire le rôle systémique des éléments les uns avec les autres à l’heure de la mise en pratique des accords de la COP 21, des négociations sur le TTIP et des menaces terroristes.

En conclusion : sur le plan local, nous mettrons donc l’accent

sur une démocratie plus participative à l’image du choix de la procédure pour ce nouveau secrétariat régional;

sur les liens entre le développement des énergies renouvelables, les économies d’énergie, la mobilité et l’éthique dans les investissements publics;

sur la déghettoïsation des populations démunies et immigrées.

 

 

 

Share This